Bilans de notre voyage

1- Finances

Le budget prévisionnel a été respecté en tous points, j'avais tout ciblé correctement avant de partir, et prévu l'argent nécessaire.

Les postes bugetaires se répartissaient entre : hôtels au départ et à l'arrivée, vols Air France, TGV, location RV, imprimés ESTA (immigration), carburant, gaz, campings, nourriture et frais divers.

2- Réflexions

- Aucune surprise concernant les réservations (hôtels, c-car, avion, campings, TGV) faites de France par Internet. Tout était impeccable.

 

- Nous avons parcouru réellement 5020 km avec le RV. Ce dernier a englouti 1270 litres de SP 95, ce qui nous fait une consommation "raisonnable" de 26 litres aux 100 km (prévision : entre 25 et 35 litres aux 100 km).

Nous avons dû rajouter 35 € de propane, car il a bien fallu faire à manger, et sutout chauffer le RV tant certaines nuits et soirées ont été froides !

 

- Nous avons traversé 4 états : Californie, Arizona, Utah, Nevada et visité 7 Parcs Nationaux : Joshua Tree, Gd Canyon du Colorado, Arches, Bryce, Zion, Death Valley, Sequoia, et 2 parcs Navajos : Antelope Canyon et Monument Valley.

 

- Nous avons tiré plus de 1600 photos en 40 jours de voyage soit 40 photos par jour.

 

- Nous avons bivouaqué sur un parking la 1ère nuit, puis utilsé 17 campings d'état ou privés pendant les 26 jours de location du RV.

Les campings d'état sont rustiques : pas d'électricité ni d'eau, mais toilettes chauffées, très propres, vastes emplacements dans des endroits exceptionnellement beaux, avec des prix bas (moins de 20$).

Les campings privés ont été le plus souvent des parkings goudronnés avec branchements directs d'eau, d'électricité, et de TV par câble, ainsi que les vidanges. Tous ces branchements sont normalisés dans les campings et sur les RV, ce qui est fort pratique. Mais les prix s'en ressentent : entre 40 et 75$ par nuit !

 

- Même si chacun d'entre nous a déjà vu les paysages dans des films, des séries américaines ou sur des photos, on est loin de s'imaginer ce qu'ils sont en réalité quand on est devant : immenses, grandioses, émouvants, superbes... Les qualificatifs manquent pour pouvoir s'exprimer avec précision ! Il est très difficile sur place d'appréhender les distances et les dimensions car tout est énorme.

 

- Pour se déplacer dans le pays, pas de difficulté particulière, mais il faut savoir où l'on va et noter le n° des routes. Dans les grandes agglomérations, c'est plus difficile, et il vaut mieux avoir un bon GPS avec des cartes à jour.

 

- Le coût de la vie aux USA nous a surpris : on nous l'avait annoncé avantageux, mais nous l'avons trouvé bien augmenté.

Exemple 1 : le SP 95, nous a coûté entre 2,729 $ et 4,059 $ le gallon, soit de 0,72 € à 1,07 € le litre. Moins cher que chez nous, mais il a bien augmenté aux USA !

Exemple 2 : Un burger coûte en moyenne une dizaine d'€, ce n'est pas donné. Un plat dans un resto (bonne cuisine ordinaire, mais copieux) coûte entre 20 et 30€.

A ces prix, il convient d'ajouter les boissons, les taxes de l'état (10%), et le pourboire (15 à 20%). Les prix réels du repas sont donc élevés sur l'addition, mais on peut emporter ses restes dans une boîte.

 

Il est nécessaire d'avoir toujours sur soi des billets de 1$ pour les pourboires concernant les menus services (portage de valise par exemple). Mais si vous prenez un taxi, le pourboire est de 15%. Nous avons pris un bus avec guide pour accomplir une visite de Los Angeles : le pourboire affiché devait être compris entre 15 et 25% du prix de la visite !

Par contre, à San Francisco et Los Angeles, le prix des transports en commun n'était pas élevé, et nous avons réclamé en plus le prix sénior (-50%) pour faire baisser la note !!!

 

- Les USA sont un pays de contradictions (mais ce n'est pas le seul pays !). Bref, nous avons rencontré dans les grandes villes beaucoup de sans-abri et de mendiants, vivant parfois dans (ou très près) de quartiers riches. A Las Vegas, on peut dire que la richesse côtoie la pauvreté un peu partout...

 

- Les américains sont des gens en général très décontractés, très gentils et serviables. Ils sont plus respectueux du code de la route que les français !

 

- La saison que nous avions choisie pour ce voyage était bien ciblée. Malheureusement, cette année très venteuse ne nous a pas apporté la chaleur espérée. Dommage ... Ceci étant, les touristes n'étaient pas encore trop nombreux, les visites étaient donc agréables.

 

<-- Carnet de voyage                                                                                                       Annexes -->

  Autres voyages

  en camping-car:

 

  2001 : Roumanie (1)
 
  2003 : Sardaigne
 
  2006 : Europe Centr.
 
  2008 : Maroc (1)
 
  2009 : Peloponnese
 
  2010 : Maroc (2)
 
  2011 : Turquie
 
  2012 : Sicile
 
  2013 : Maroc (3)
 
  2014 : France

 

  2015 : Ouest USA

 

  2016 : Maroc (4)

 

  2017 : Roumanie (2)

 

  2018 : Maroc (5)

  

  2019 : Pays Baltes